• Ophrys apifera - ophrys abeille

     Ophrys apifera Hudson
    Famille des Orchidaceae 

    Ophrys abeille  


    Ophrys apifera - ophrys abeille

    Ophrys apifera - ophrys abeille

    Espèce commune ou rare selon les régions sur les pelouses calcaires sèches, les bords de route, les bois clairs, jusqu'à 1500m
     

    Taille : 20 à 60cm
    Floraison de mai à juillet

     

    Herbacée vivace hermaphrodite à tubercules subglobuleux
     

     

    Tige robuste, dressée, s'allongeant en cours de floraison
     

    Feuilles lancéolées

    Ophrys apifera - ophrys abeille

    Inflorescence :
    épi allongé, simple, lâche de 3 à 10 fleurs

    Ophrys apifera - ophrys abeille

    Ophrys apifera - ophrys abeille  Ophrys apifera - ophrys abeille
     
     Sépales grands, ovales, souvent rejetés en arrière, allant du pourpre au blanc, à nervure verte médiane.
    Pétales petits, triangulaires, vert-jaunâtre


    Labelle trilobé, brun rougeâtre
    Lobes latéraux courts, coniques, très poilus.
    Lobe central brun, à bords rabattus, macule en U variable 

    Appendice nettement replié sous le labelle, invisible de face.
    Gymnostème, long bec en forme de S
     Ophrys apifera - ophrys abeille 

    Ophrys apifera - ophrys abeille Ophrys apifera - ophrys abeille
    Fruit : capsule
     
     

    Ophrys apifera... variations

    Ophrys apifera est le seul du genre chez qui l'autofécondation est courante, en effet elle est favorisée par ses masses polliniques (2 petites boules jaunes remplies de pollen) qui pendent et qui au moindre souffle vont se coller au stigmate (appareil récepteur des grains de pollen), comme sur la photo de O apifera urita.

    Il en résulte quelques variations comme

    Ophrys apifera - ophrys abeille Ophrys apifera - ophrys abeille Ophrys apifera - ophrys abeille
            Ophrys apifera var. aurita                             Ophrys apifera var. trollii                        Ophrys apifera var. flavescens


     
     

    Espèce protégée en région : Auvergne, Bretagne, Franche-Comté, Limousin, Meurthe-et-Moselle, Nord-Pas-de-Calais, Picardie

     
     

     

      

    « Geranium sanguineum - géranium sanguinLilium pyrenaicum - lys des Pyrénées »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Juin 2010 à 18:05
    Flocon d'avoine
    technique le commentaire ! Digne des livres de botanique mais ces dames fleurs sont si complexes qu'il faut bien une telle explication : bref, on en ressort plus riche pour les neurones comme pour les yeux ! Bon week-en !
    2
    Mardi 15 Juin 2010 à 20:34
    Cephalantera
    Bonsoir
    Belles photos et très bonnes descriptions, mais j'ai du mal avec les ophris. Et je pense que je ne me suis pas trompé pour les miennes....?????
    Bonne soirée A bientôt.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :