• Papaver dubium L.
    Famille des Papaveraceae


    Coquelicot douteux


    Espèce commune dans les lieux cultivés
    et incultes,
    jusqu’à 1900m

     

    Taille : 15 à 60cm
    Floraison : avril à juillet


    Herbacée annuelle, hermaphrodite, polymorphe, velue, à latex


    Tige dressée simple ou peu rameuse

     



    poils appliqués au sommet et étalés à la base

    Feuilles alternes, très velues, pennatipartites* à lobes lancéolés, incisés, dentés

     Les radicales pétiolées  -  Les supérieures sessiles

      


    Inflorescence :
    fleur solitaire, rouge brique, vif ou clair, portée par un long pédoncule à poils toujours appliqués

    Calice à 2 sépales velus, caducs

     
    Corolle à 4 pétales égaux, libres, à l’extrémité arrondie

    Nombreuses étamines à filet filiforme et anthère pourpre
    Style pratiquement nul à 4 à 15 stigmates rayonnants sur un disque couronnant l’ovaire

     




    Fruit : capsule allongée, 2 à 3 fois plus longue que large, à 1 seule loge subdivisée en plusieurs compartiments s’ouvrant sous le disque des stigmates 

     
     

    Espèce protégée en région PACA

     


    Gentil coquelicot... oui mais lequel ?

    Papaver dubium  -  coquelicot douteux  Papaver dubium  -  coquelicot douteux


    2 différences visibles

    Papaver rhoeas "le coquelicot" à poils hérissés et capsule subglobuleuse
    Papaver dubium "coquelicot douteux" à poils appliqués sur le pédoncule floral et capsule allongée



     
     

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique