• Solanum carolinense - morelle de Caroline

    Solanum carolinense L.
    Famille des Solanaceae

    Morelle de Caroline

    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline

    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline

    Espèce observée en bord de route/fossé depuis 2011, elle se développe chaque année davantage malgré les fauches fréquentes
    Espèce originaire des Etats-Unis
     

    Taille : 20 à 80cm
    Floraison : juin à septembre

     

    Herbacée vivace, hermaphrodite, drageonnante, pubescente,
    entièrement et fortement épineuse



    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline

    Tiges dressées ramifiées surtout en partie supérieure
    Epines jaunâtres

    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline

    Feuilles de 10 à 15cm de long sur 2 à 6cm de large, pétiolées, alternes,
    entières ou irrégulièrement lobées, pubescentes, à nervure centrale épineuse

    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline


    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline

    Inflorescence : grappe de fleurs blanches, pédicellées

    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline


    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline

    Calice pubescent, parfois épineux, à 5 sépales étalés plus courts que la corolle

    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline Solanum carolinense  -  morelle de Caroline

    Corolle rotacée de 2,5 à 5cm à pétales triangulaires soudés en partie 

    5 étamines à anthères allongées très saillantes, s’ouvrant au sommet par 2 pores
    Style simple à stigmate entier
    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline Solanum carolinense  -  morelle de Caroline
     

     

    Solanum carolinense  -  morelle de Caroline
    Fruit : baie globuleuse jaune à maturité (non observé)
    Ebauche de fruit n'arrivant jamais à maturité, à ce stade les fleurs tombent

     
     


    Une épine peut en cacher une autre !

    J’ai rencontré ce Solanum en 2011, pour sa détermination j’ai consulté le site internet toulousain Isatis, proche géographiquement du Tarn et Garonne… mes conclusions m’ont orientée vers Solanum sisymbriifolium.
    Sur la recommandation d’un ami je soumets ma  "découverte" à un botaniste de la Société des Sciences Naturelles de Tarn et Garonne SSNTG82… ma détermination est considérée comme incertaine… Incertaine elle l’était… exit Solanum sisymbriifolium place à Solanum carolinense

    Merci à eux pour cette identification


     
     
    « Scirpoides holoschoeus subsp. holoschoenus - scirpe joncErica tetralix - bruyère des marais »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Septembre à 09:20
    Foise

    Belle observation de cette voyageuse. Des images convaincantes qui pointent les détails déterminants !

    Bravo pour ta démarche auprès des "gens qui savent" qui fait avancer le schmilblick

      • Mardi 4 Septembre à 07:30

        Pas toujours facile de résoudre seule ces énigmes  !!! dans le pire des cas elles restent au fond du DD...

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :