• Melampyrum catalaunicum - mélampyre vaudois ?

    Melampyrum catalaunicum Freyn
    Syn. Melampyrum vaudense (Ronniger) Soo
    Melampyrum nemorosum dans la Flore de Coste
    Famille des Orobanchaceae (†Scrophulariaceae)

    Mélampyre vaudois


    Espèce présente dans les sous bois, des Alpes, des Causses,
    entre 300 et 1500m


    Taille : 20 à 50cm

    Floraison : juin à août


    Herbacée annuelle, hermaphrodite, pubescente

     

    Tige dressée, à rameaux plus ou moins étalés


    Feuilles opposées, brièvement pétiolées, ovales-lancéolées, entières ou dentées à la base

    Melampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?


    Melampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?  Melampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?

    Inflorescence : grappe bractéolée, lâche, de fleurs jaune à jaune-orangé, par 2, à l’aisselle des feuilles

    Melampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?

    Melampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?
    Bractées entières, pétiolées, ovales-lancéolées, à base dentée, les supérieures violettes

    Calice velu, à 4 lobes lancéolés- étalés, un peu plus longs que le tubeMelampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?

    Melampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?
    Corolle bilabiée, fermée ou peu ouverte
    Lèvre supérieure en casque, à peine plus longue que la lèvre inférieure, 
    à bords très velues repliés en dehors 

    Lèvre inférieure trilobée à 2 bosses vers la gorge
    Melampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?    Melampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?

    4 étamines - Style filiforme
    Melampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?


    Melampyrum catalaunicum  - mélampyre vaudois ?

    Fruit : capsule glabre ovoïde acuminée à 2 loges contenant chacune 1-2 graines ovoïdes
    (à revoir)

     
     

     
     
    « Dianthus seguieri subsp. pseudocollinus - oeillet sylvestreErica ciliaris - bruyère ciliée »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Janine
    Jeudi 16 Août à 06:31

    Particulièrement jolie cette fleur!

    J'aime

    Bises et merci

    Janou

      • Vendredi 17 Août à 08:53

        Elle est très colorée au soleil, a l'ombre elle est beaucoup moins attractive.

        Bonne fin de semaine

    2
    Vendredi 17 Août à 08:11

    A moins que ce soit Melampyrum occitanum !!!!  hesarcastictongue

    J'ai une caisse d'images... peut-être Melampyrum subalpinum ou peut-être pas... 

    Et grâce à toi, je me suis aperçue récemment que j'avais négligé les M. sylvaticum et pratense

      • Vendredi 17 Août à 08:49

        Pourquoi pas après tout, St Antonin est en Occitanie et il est passé par tant de régions…  

        Vaudois ou du Pays de Vaux avec Melampyrum vaudense, des Monts Vélébit pour Melampyrum velebiticum, de Catalogne Melampyrum catalaunicum dernier nom en date, ou plus simplement des bois Melampyrum nemorosum comme l’avait nommé ce brave abbé

        Je te fais remarquer que Melampyrum catalaunicum de Catalogne… a gardé pour nom vernaculaire mélampyre Vaudois ou m. du Pays de Vaux  !!!  sacré grand écart !

    3
    Dimanche 19 Août à 08:00

    Quand je ne saurai plus quoi publier, je reprendrai les images du melampyrum observé dans le dauphiné... la logique voudrait que ce soit  M subalpinum...  Pas certain...  Les critères déterminants sont si ténus... 

      • Dimanche 19 Août à 11:41

        Il me semble que pour l'instant tu n'es pas en manque de sujets et de raretés !
        D'après les images de canope-besancon, la différence porte sur les poils du calice et la corolle bien plus ouverte que M. catalaunicum...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :