• Dianthus seguieri subsp. pseudocollinus - oeillet sylvestre

    Dianthus seguieri subsp. pseudocollinus (P.Foum.) Jauzein
    Dianthus silvaticus dans la flore de Coste
    Famille des Caryophyllaceae

    Oeillet sylvestre


    Dianthus seguiri subsp. pseudocollinus  -  oeillet sylvestre

    Espèce qui croît dans les pelouses, paturages et rocailles du massif central (depuis la Loire et l’Ardèche jusqu’à la Haute Vienne et la Haute Garonne) en terrain granitique et volcanique
    entre 800 et 1800m

     

    Taille : 10 à 40cm
    Floraison : juin à septembre

     

    Herbacée hermaphrodite, vivace, glabre
    Tiges simples ou rameuses

    Feuilles opposées, molles, linéaires, atténuées à la base Dianthus seguiri subsp. pseudocollinus  -  oeillet sylvestre

    Dianthus seguiri subsp. pseudocollinus  -  oeillet sylvestre
    Inflorescence : cyme de fleurs, solitaires ou groupées par deux à cinq, 
    roses, marquées d’un cercle de taches rouges, inodores Dianthus seguiri subsp. pseudocollinus  -  oeillet sylvestre


    Dianthus seguiri subsp. pseudocollinus  -  oeillet sylvestre  Dianthus seguiri subsp. pseudocollinus  -  oeillet sylvestre
    Calicule à écailles brusquement rétrécies en courte pointe n’atteignant pas le milieu du calice
    Calice tubuleux souvent teinté de pourpre, 
    à 5 sépales striés sur toute leur longueur, à dents ovales lancéolées

    Corolle de 15 à 20mm, à 5 pétales larges, contigus, inégalement dentés, velus à la base du limbe
    10 étamines - 2 styles
    Dianthus seguiri subsp. pseudocollinus  -  oeillet sylvestre Dianthus seguiri subsp. pseudocollinus  -  oeillet sylvestre


    Dianthus seguiri subsp. pseudocollinus  -  oeillet sylvestre
    Fruit : capsule cylindrique à une loge s’ouvrant au sommet par 4 dents (à revoir)

     
     

    Espèce protégée en Isère, Jura et Lot

     
     
    « Buddleja davidii - buddleia du père David - arbre aux papillonsMelampyrum catalaunicum - mélampyre vaudois ? »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Janine
    Samedi 11 Août à 06:07

    Merci pour ce billet "parfumé"! Ces petits œillets sont magnifiques pour notre bonheur!

    Passe un bon week end

    Janou

    2
    Mardi 14 Août à 08:58

    C'est un des plus joli, la nature l'a doté de pétales délicatement décoré

      • Mardi 14 Août à 09:07

        La beauté lui a ravi le parfum, dommage !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :