• Tulipa clusiana - tulipe de l'Ecluse

    Tulipa clusiana DC.
    Famille des Liliaceae

    Tulipe de l’Ecluse


    Tulipa clusiana  -  tulipe de l'Ecluse

    Tulipa clusiana  -  tulipe de l'Ecluse  Tulipa clusiana  -  tulipe de l'Ecluse

    Espèce rare, présente dans les lieux incultes, les champs cultivés,
    du Midi jusque dans le Rhône, en Gironde, Tarn, Haute Garonne, Lot et Garonne

    Taille : 20 à 40cm

    Floraison : mars-mai

    Herbacée vivace hermaphrodite, grêle, à petit bulbe laineux
    Tige florifère simple

    Feuilles 3 à 5, glauques, linéaires, atteignant rarement la fleur

    Tulipa clusiana  -  tulipe de l'Ecluse



    Inflorescence :
    fleur solitaire, souvent rosée à l’extérieur, blanche à l’intérieur ornée d’une tache violette à la base

    Périanthe à 6 tépales elliptiques-lancéolés

    Les extérieurs aigus  -  Les intérieurs obtus plus courts que les extérieurs

    6 étamines à filet brunâtre  -  Style nul à 3 stigmates

     


    Fruit : capsule trigone à nombreuses graines planes (non observé)
     
     

    Espèce protégée au niveau national

     

    Tulipa clusiana  -  tulipe de l'Ecluse

    Merci à tous les acteurs de cette sauvegarde

    Tulipa clusiana  -  tulipe de l'Ecluse

     


     
     
    « Blog en pause... mais pas inactif !Romulea ramiflora - romulée ramifiée »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Mars à 13:37

    Ah oui ! Je vois que tu as trouvé une excellente adresse. Je suppose que comme celles que j'ai trouvées dans les restanques abandonnées de Hyères il s'agit de plantes spontanées ?

      • Mardi 26 Mars à 11:10

        Je te rassure ce sont bien des plantes spontanées, il y en aurait ailleurs dans le département...

    2
    Jeudi 28 Mars à 10:42

    Ce serait passionnant de savoir comment ces espèces rares ont pu venir s'installer... Pour celles de Maurienne j'ai lu que les bulbes ont "pu" se trouver mêlés à des bulbes de safran

    L’origine des tulipes de Savoie est encore hypothétique. Il est possible que leur importation puisse dater du Moyen Age lors de la culture du safran. Toujours est il qu’au début du siècle on dénombre huit formes de tulipes propres à la Savoie. Certaines ont déjà disparu à cause de l’urbanisation. Il est indispensable que ces plantes, rarissimes et protégées soient préservées

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :