• Ruta graveolens - rue fétide

    Ruta graveolens L.
    Famille des Rutaceae

    Rue fétide
     

    Ruta graveolens - rue fétide

    rutagraveolensa

     

     

    Espèce autrefois cultivée comme plante médicinale, elle s'est naturalisée çà et là
    dans les coteaux arides et rocailleux


    Taille : 30 à 80cm
    Floraison : mai à juillet


    Sous-arbrisseau vivace, glabre

    Tiges dressées, ramifiées



    Feuilles alternes, persistantes, vert bleuté, toutes pétiolées, 2 à 3 fois pennatiséquées,
    à folioles obovales-oblongues

    Ruta graveolens - rue fétide  Ruta graveolens - rue fétide

    Ruta graveolens - rue fétide

    Inflorescence : corymbe terminal lâche de fleurs jaunes

    rutagraveolensca

    Ruta graveolens - rue fétide
    Bractées lancéolées-aigues

    Calice persistant à 4 sépales lancéolés-aigus

    Corolle à 4 pétales ovales-oblongs, 
    denticulés ou ondulés, non ciliés, plus longs que le calice 
    La fleur centrale du corymbe généralement à 5 pétales

    8 étamines  -  1 style à stigmate simple

    Ruta graveolens - rue fétide  Ruta graveolens - rue fétide


    Ruta graveolens - rue fétide
     

    Fruit : capsule subglobuleuse, glabre, à 4-5 lobes arrondis s'ouvrant au sommet

    Ruta graveolens - rue fétide

     

     
     

     

     
     

    « Trifolium angustifolium - trèfle à feuilles étroitesSilene latifolia - compagnon blanc »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Juin 2012 à 08:55
    Elle a une bien jolie fleur, je ne sais pas si c'est celle là que j'avais plantée dans mon jardin en HS. Plante dangereuse mais que j'aime.
    Les vacances!! ça va bientôt être les grands départs.. pour moi ce sera Villasavary lol
    belle journée Danielle et bises de l'auède
    chatou
    2
    Mardi 26 Juin 2012 à 13:24
    chantal
    Joli jaune. Connais pas cette plante.
    CHez moi, il s'agit d' une Pulsatilla alpina, renonculacée, oui.
    Bonne journée, bisous
    3
    Mardi 26 Juin 2012 à 16:58
    Martial
    sympa cet article, je suis content de pouvoir mettre "un visage" sur cette plante dont on se sert pour faire le produit homéopathique qui porte le même nom :-)
    4
    Mardi 26 Juin 2012 à 17:56
    Cephalantera
    Bonsoir Danielle, fleur currieuse mais tout de même jolie.
    Bonne soirée, bises
    5
    christianne.balzer
    Vendredi 13 Juillet 2012 à 16:23
    christianne.balzer
    Je suis ravie de voir cette plante que j'ai rencontrée en homéopathie seulement
    a bientôt
    Ch*
    6
    Vendredi 4 Janvier à 10:27

    Dommage que tu n'aies pas croisé d'autres Ruta

    Je planche sur une réédition de Ruta angustifolia, le risque de confusion avec Ruta chalepensis demeure. 

    Flora gallica précise : bractées inférieures lancéolées de 1-2 mm 

    et bractées inférieures ovales à subcordées de 3-6 mm pour Chalepensis

    Le problème c'est que je ne sais où situer ces bractées. Sur mes images je ne peux en distinguer qu'à  la base des ramifications et leurs formes sont diverses et peu convaincantes. 

      • Vendredi 4 Janvier à 10:52

        J'en ai une sur le DD avec comme toi la même incertitude quand à sa dénomination... je pense avoir chalepensis

        Voilà ce qu'en dit 'flormed'... le dessin est plus explicite, la bractée est située à la base des inflorescences

        R. chalepensis : bractées primaires de l'inflorescence ovales à subcordées, nettement plus larges que le rameau correspondant (+ de 2,5mm en général) rameaux de l'inflor glabres ou à poils glanduleux rares

        R. angustifolia : bractées peu ou pas plus larges que le rameau correspondant (moins de 2mm)  rameaux de l'inflo nettement glanduleux. pétales à franges longues 

        Je te scanne les pages et te les envoie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :