• Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs

     Ludwigia grandiflora (Michx.) Greuter & Burdet 
    Syn. L. uruguayensis (Cambess.) Hara  
    Jussiaea grandiflora Michx. - Jussiaea repens 
    Famille des Onagraceae 

    Jussie à grandes fleurs 


    Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs

     
    ludwigiagrandiflorab  


    Espèce invasive
    , originaire d'Amérique du sud,
    elle s'est naturalisée dans les eaux tranquilles des fossés, des lacs et des rivières, 

    dans une grande partie de la France, en Languedoc,
    dans le Sud-Ouest, l'Ouest, le Nord
    et gagne progressivement l'Est 

     

     Taille : 20cm à 1,20m 
    Floraison :  juin à septembre

      

    Herbacée vivace

     

    Tige allongée, enracinée ou flottante, 
    redressée, glabre ou poilue

    Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs


    Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs

    Feuilles alternes, vert-clair,  limbe lancéolé-aigu, atténué en pétiole, 

    Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs

    très velu sur les deux faces
    Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs  Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs

    Deux petites glandes 
    de chaque coté du pétiole à la jonction avec la tige 

    Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs

     

    ludwigiagrandiflorac

    Inflorescence : 
    fleur pédicellée, solitaire à l'aisselle des feuilles, jaune vif à centre orangé, de 4 à 6cm de diamètre 
    Calice à 5 sépales lancéolés-aigus, poilus 
    Corolle à 5 pétales échancrés
    Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs  Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs

    10 étamines   -  Style épais dépassant à peine les étamines

    Ludwigia grandiflora - jussie à grandes fleurs

     

     

    Fruit : capsule allongée, cylindrique, velue, à graines sans pappus (non observé)

     


     

    Peste végétale introduite volontairement par l'homme sur les rives d'un cours d'eau, perturbant les écosystèmes... et toujours à la vente !!!

     


     

     

    « Eupatorium cannabinum - eupatoire à feuilles de chanvre - chanvrineAjuga chamaepitys - bugle petit pin - bugle jaune »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 09:44
    Foise
    Je partage ton ressentiment envers toutes ces invasives qui entraînent des frais à la collectivité et modifient peu à peu l'environnement. Ici tous les ruisseaux en bas comme en montagne sont envahis par la balsamine de l'hymalaya, jolie fleur aux tiges colossales (je ne peux les enserrer entre mes doigts)et je ne te parle pas de toutes les autres...
    J'aimerais bien la rencontrer quand même pour l'ajouter à ma collection... Je ne pense pas qu'elle soit arrivée jusqu'en Savoie.
    2
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 18:29
    Cephalantera
    Bonsoir Danielle, celle-ci je ne la connais pas et jamais rencontré. Mais d'après ce que tu dis, il vaut mieux ne pas la voir...!!!
    Bon We, bises
    3
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 19:15
    Une bien jolie invasive même si c'est une peste..
    bonne soirée Danielle
    chatou
    4
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 21:13
    Sylvaine
    Elle ressemble vraiment aux oenothères, c'est une peste mais une jolie peste.
    Bonne soirée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :