• Valeriana officinalis - valériane officinale

    Valeriana officinalis L.
    Famille des Caprifoliaceae †Valerianaceae

    Valériane officinale


    Valeriana officinalis  -  valériane officinale
    Beauville (47) début juin 2015

     


    Espèce commune en bord de ruisseaux, de fossés,
    dans les bois et prés humides,
    jusqu'à 2000m


    Taille : 40 à 150cm

    Floraison : mai à août

     

    Herbacée vivace, hermaphrodite, glabre ou pubescente,
    à souche fibreuse odorante


    Tige dressée, sillonnée, creuse, ramifiée dans le haut,
    pubescente aux noeuds


    Feuilles opposées, pennatiséquées à 11/21 folioles lancéolées-dentées,
    face supérieure glabre, face inférieure pubescente

    Les inférieures longuement pétiolées  -  Les supérieures à court pétiole et nombre de folioles réduit
       


    Inflorescence : corymbe de fleurs blanches ou roses
     


    Bractées scarieuses, ciliées, terminées par une pointe

      
    Calice en tube enroulé en début de floraison, à 5 dents minuscules
    Corolle tubulée, bossue à la base, à 5 lobes étalés
    3 étamines - Style filiforme à 3 stigmates



    Fruit : akène poilu ou glabre surmonté une aigrette plumeuse

     
     

     
     
    « Polygonatum verticillatum - sceau de Salomon verticilléPrunella grandiflora - brunelle à grandes fleurs »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Août 2015 à 08:38

    Cette fleur est bien jolie, peut être utilisée en pharmacie!

    bon dimanche

    2
    Dimanche 2 Août 2015 à 13:07

    Merci à toi pour cette nouvelle documentation. J'aime ces plantes des endroits humides, moi qui pars souvent à la "cueillette photographique d'insectes et papillons, j'ai la chance de les trouver sur ce genre de plantes et toutes les ombellifères.  Bonne semaine. A bientôt

    3
    Lundi 3 Août 2015 à 17:35

    Je découvre cette valériane officinale ou plutôt je la prenais pour une autre plante .

    Bises

    4
    Mardi 5 Juin à 08:42

    J'accumule des observations depuis des années et chaque fois que je tente de publier j'hésite et renonce craignant que des sujets observés près de Val d'Isère appartiennent à une sous espèces. 

    Sur le site de Besançon il est mentionné : "Cette espèce très polymorphe est divisée en plusieurs sous-espèces dont le nombre et les noms varient d'une flore à l'autre"

    Cette fois j'ai décidé de passer outre et de préparer une page en prenant soin de rester sur des sujets proches en attendant d'être plus savante !  Je compte sur toi pour me dire si tu vois un truc douteux. 

    Cette espèce très polymorphe espèce très polymorphe est divisée en plusieurs sous-espèces dont le nombre et les noms varient d'une flore à l'autre.

     

    e en plusieurs sous-espèces dont le nombre et les noms varient d'une flore à l'autre.

      • Jeudi 7 Juin à 08:25

        Je pense que tu as reçu mon mail ou je te donne mon point de vue...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :