• Thymelaea hirsuta - passerine hirsute

    Thymelaea hirsuta (L.) Endl.
    Passerina hirsuta dans la Flore de Coste
    Famille de Thymelaeaceae

    Passerine hirsute


    Thymelaea hirsuta  -  passerine hirsute

    Cap Bear (66) mi-mars 2017

    Thymelaea hirsuta  -  passerine hirsute

    Espèce qui croît dans les sables
    et les rochers du littoral méditerranéen,
    en Provence, dans l’Aude
    et les Pyrénées Orientales

     

    Floraison : octobre à mai

    Taille : 40cm à 1m


    Sous arbrisseau dioïque,
    à souche ligneuse, très rameux,
    tomenteux, dressé, étalé ou prostré,
    à feuillage persistant


    Thymelaea hirsuta  -  passerine hirsute
    Tiges plus ou moins pendantes, duveteuses, très feuillées 

    Petites feuilles ovales, charnues, imbriquées, plaquées contre la tige, luisantes,
    vert brillant et glabres extérieurement,  à duvet blanc à l’intérieur
     
    Thymelaea hirsuta  -  passerine hirsute

     


    Thymelaea hirsuta  -  passerine hirsute
    Inflorescence : petits bouquets de 2 à 5 fleurs jaunâtres de 3/4mm, 
    à l’aisselle des feuilles sur la partie terminale des rameaux de l’annéeThymelaea hirsuta  -  passerine hirsute
    Périanthe coloré tubuleux à 4 lobes égaux
    8 étamines sur 2 rangs - 1 style très court
    Thymelaea hirsuta  -  passerine hirsute Thymelaea hirsuta  -  passerine hirsute


    Fruit : akène enveloppé par le calice persistant
    (non observé... à revoir)
     
     

    Taxon protégé en Languedoc-Roussillon et en PACA

     
     
    « Lysimachia arvensis - Anagallis arvensis - mouron des champsLupinus angustifolius - lupin à feuilles étroites »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Novembre à 09:59

    Tu l'as parfaitement mis en valeur...   Les fruits il faut bien accepter de s'en passer sinon on n'avance pas... 

      • Mardi 14 Novembre à 07:56

        Heureusement il y a des lieux où l'on se rend plus régulièrement et plus facilement... par contre, monter au Cap Bear en voiture, je ne sais si je le referai... la peur de croiser un autre véhicule !

      • Mardi 14 Novembre à 15:32

        Je ne connais pas la route mais je peux t'assurer que par grand vent le sentier côtier demande de l'endurance. Je me souviens que lors de mon séjour à Argelès, je m'étais rendue aux  Paulilles par le bus pour rejoindre Port-Vendres. Le début de la balade a été agréable mais parvenue au Cap Bear... secouée par les rafales j'ai peiné à me maintenir debout.... Plus loin, en prime, j'ai découvert les armeria du Roussillon. 

        C'était le bon temps, j'étais capable de me déplacer sans voiture... 

    2
    Dimanche 12 Novembre à 14:28

    Bonjour Danielle,  Un bel arbuste, de jolies fleurs, que je découvre grâce à toi. Quant aux fruits, peut-être que tu pourras nous les présenter ultérieurement.  J'ai à la maison un imposant crassula ovata, et je trouve que les tiges et feuilles ont une similitude avec cette plante. Une agréable semaine. A bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :