• Sedum sediforme - orpin de Nice

    Sedum sediforme (Jacq.) Pau
    Syn. Sedum nicaensis All.
    Sedum altissimum Poir. dans la flore de Coste
    Famille des Crassulaceae

     
    Orpin de Nice 

     

    Sedum sediforme  -  orpin de Nice

     

    Espèce plus ou moins commune,
    dans les lieux pierreux, les murs,
    les rochers,
    dans le sud de la France,
    jusqu'à 1300m

     

    Taille : 30 à 50cm
    Floraison : juin à août

     

     

    Herbacée vivace, hermaphrodite,
    glabre, glauque 

     Souche émettant des rejets stériles à feuilles densément imbriquées 
    Sedum sediforme  -  orpin de Nice
    Tige florifère dressée dès la base 
    Feuilles longues de 1 à 1,5cm, alternes, dressées, sessiles ovales-lancéolées, 
    mucronées et prolongées à la base
    Sedum sediforme  -  orpin de Nice 

     

    Sedum sediforme  -  orpin de Nice
     Inflorescence : 
    corymbe*  dense à rameaux arqués en dehors, aux nombreuses fleurs jaune-pâle à blanchâtre
    Sedum sediforme  -  orpin de Nice

    Sedum sediforme  -  orpin de Nice
    Calice à 5 sépales ovales plus courts que les pétales

    Corolle de 1cm à 5/8 pétales étalés obtus  -  10 étamines  à filets munis à la base de poils transparentsSedum sediforme  -  orpin de Nice

     

    Fruit : 5 follicules*  renfermant de nombreuses graines  Sedum sediforme  -  orpin de Nice

                                             

     
     

    Espèce protégée en Aquitaine, en Poitou-Charentes et en région Centre

     
     

     

     

    « Allium sphaerocephalon - ail à tête rondeCampanula glomerata - campanule agglomérée »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Août 2010 à 08:25
    Sylvaine
    C'est un costaud, celui-là !
    Je vais en acheter quelques pieds en automne pour meubler une bordure pentue au sol très sec en été.
    2
    Samedi 7 Août 2010 à 09:07
    Marithe
    Un très bel orpin .Sylvaine dit qu'elle va en planter chez elle on le trouve dans le commerce?
    Bises
    3
    Samedi 7 Août 2010 à 17:59
    Cephalantera
    Bonsoir Danielle
    Cette plante est intéressante, elle résiste donc à la sécheresse. Il me semble que c'est une plante grasse?
    Bonne soirée
    4
    Dimanche 8 Août 2010 à 06:28
    Foise
    Encore un qui a échappé à Lumix... J'ai pourtant 6 ou 7 Crassulacées...
    Hier j'ai mis la plante mystérieuse dans un message sur Vu Ici et je me suis permis de citer le blog de Danielle avec un lien...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :