• Sanguisorba officinalis - grande pimprenelle

    Sanguisorba officinalis L. 
    Famille des Rosaceae

    Sanguisorbe officinale, pimprenelle officinale, grande pimprenelle


    Sanguisorba officinalis   -   grande pimprenelle

    Sanguisorba officinalis   -   sanguisorbe officinale

     


    Espèce commune dans presque toute la France,
    rare dans le Midi,
    dans les praires humides et bois marécageux,

    jusqu'à 1800m
     

    Taille : 30cm à 1m
    Floraison : juin à septembre

     

    Herbacée vivace, hermaphrodite, glabre,
    à souche rampante



    Tige dressée, peu feuillée, souvent rameuse

     

    Feuilles alternes, pétiolées, imparipennées, à 7-15 folioles oblongues en cœur, dentées,
    glauques en dessous

    Sanguisorba officinalis   -   grande pimprenelle


    Stipules foliacées, dentées
    Sanguisorba officinalis   -   sanguisorbe officinale    Sanguisorba officinalis   -   sanguisorbe officinale


    Sanguisorba officinalis   -   sanguisorbe officinale
    Inflorescence : racème ovoïde ou oblong, en tête terminale de fleurs rouge sang foncé
    entremêlées de bractées lancéolées
    Sanguisorba officinalis   -   sanguisorbe officinale    Sanguisorba officinalis   -   sanguisorbe officinale

    Calice à 4 sépales caducs    -    Pas de calicule ni de corolle
    Sanguisorba officinalis   -   sanguisorbe officinale   Sanguisorba officinalis   -   sanguisorbe officinale

    4 étamines dressées égalant le calice  -  1 style court
    Sanguisorba officinalis   -   sanguisorbe officinale
     



    Sanguisorba officinalis   -   sanguisorbe officinale
    Fruit : 1 seul akène tétragone à angles ailés, à faces lisses, contenu dans le calice durci

       
       

    Espèce protégée en Basse-Normandie, Centre, Ile de France

       
       

     

    « Matthiola sinuata - giroflée des dunesSilene italica - silène d'Italie »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    CH*
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 08:14

    Toujours étonnante cette pimprenelle "rouge sang" dans les prairies humides, bel article.

    Bonne fin d'année

    Ch*

    2
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 08:34
    jean-pierre c

    bonjour Danielle . quelle présentation avec force détails . c'est super . bonne journée et bises 

    3
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 10:18
    chantaln

    Jaime beaucoup son pompon rouge foncé mais j'aime bien aussi sa cousine la petite. Biz et bon jeudi à toi

    4
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 10:25

    Bonjour Danielle, enfin une plante que je connais .. c'est une de mes préférées et merci de nous la présenter si bien.

    bonne journée à toi et bises audoise's

    chatou

    5
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 17:51

    Oh! ce qu'elle est belle!!!

    bises

    6
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 18:58

    J'en apprend beaucoup avec toi,mignonne cette pimprenelle,je dois avoir sa cousine au jardin avec des fleurs qui pendent blanches

    Si tu as des enfants autour de toi pour Noel ....fait leur voir ma ferme illuminée

    je te souhaite un joyeux Noel à toi et toute ta famille

    7
    Vendredi 21 Décembre 2012 à 09:13

    Macros exceptionnelles qui pénètrent l'intimité de cette espèce, abondante par ici

    8
    MarithéetAlain Profil de MarithéetAlain
    Vendredi 21 Décembre 2012 à 19:42

    J'ai déjà rencontré cette pimprenelle mais où?

    En tout cas les petits pompons pourpres sont bien jolis.

    Bises

    9
    Samedi 22 Décembre 2012 à 18:15
    Cephalantera

    Bonsoir Danielle, très bel article et belles photos, c'est vrai qu'elle est grande la pimprenelle et dire que nicolas est tout petit...... Je te souhaite un très bon Noël.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :