• Ophrys aymoninii (Breustriffer) Buttler
    Famille des Orchidaceae

    Ophrys d’Aymonin*



    Espèce qui croît en pleine lumière ou a mi ombre,
    en terrain calcaire, sur pelouses,
    broussailles lisières,
    principalement dans les Grands Causses de l’Aveyron et de la Lozère,
    légèrement présente dans le Gard et l’Hérault,

    entre 500 et 1000m
     

    Taille : 25 à 55cm
    Floraison : mai/juin


    Herbacée vivace hermaphrodite


    Tige dressée

    Feuilles basales dressées, non étalées en rosette

    Ophrys aymoninii  -  ophrys d'Aymonin*


    Bractées égales ou plus longues que l’ovaire

    Ophrys aymoninii  -  ophrys d'Aymonin*


    Ophrys aymoninii  -  ophrys d'Aymonin*


    Inflorescence : épi allongé et lâche de fleurs brunes à marge jaune

    Ophrys aymoninii  -  ophrys d'Aymonin*

    Périanthe à 6 divisions :
    3 sépales vert-jaunâtre étalés  -  
    2 pétales fins, allongés, verdâtres

    Labelle à 3 lobes légèrement convexe, presque aussi long que large :

    Lobes latéraux courts écartés du lobe central
    Lobe central bifide, à macule bleuâtre

    Ophrys aymoninii  -  ophrys d'Aymonin* Ophrys aymoninii  -  ophrys d'Aymonin*

    Gymnostène très court et loges polliniques jaunes

    Ophrys aymoninii  -  ophrys d'Aymonin*

     

    Fruit : capsule

     
     

    Comparaison entre  Ophrys aymoninii et Ophrys insectifera

    Ophrys aymoninii  -  ophrys d'Aymonin*    Ophrys aymoninii  -  ophrys d'Aymonin*

     


    *En hommage au botaniste Français Gérard Guy Aymonin (1934-2014), professeur au Muséum National d’Histoire Nanurelle de Paris

     
     

    Espèce protégée en Midi-Pyrénées

     
     




    4 commentaires