• Primula vulgaris - primevère acaule

     Primula vulgaris Huds. 
    Syn. Primula acaulis (L.) – Primula grandiflora Lam.
    Famille des Primulaceae 

    Primevère acaule 


    Primula vulgaris - primevère acaule

    Primula vulgaris - primevère acaule

     
    Espèce des lieux humides et ombragés,
    bois clairs, prairies et talus herbeux, 
    commune dans l'Ouest, le sud Est, 
    plutôt rare en région méditerranéenne
    jusqu'à 1000m 

    Taille : 5 à 15cm 
    Floraison : mars à mai 

    Herbacée vivace, hermaphrodite

    Primula vulgaris - primevère acaule
     Feuilles toutes basales en rosette. 
     Limbe obovale, ridé-réticulé*,  velu et plus clair sur la face inférieure,  insensiblement atténué en pétiole, 
    Primula vulgaris - primevère acaule Primula vulgaris - primevère acaule
    irrégulièrement denté
    Primula vulgaris - primevère acaule

     

    Primula vulgaris - primevère acaule
    Inflorescence : fleur solitaire à l'extrémité d'un long pédoncule velu,
    jaune pâle tachée de jaune plus foncé à la gorge, légèrement odorante

    Primula vulgaris - primevère acaule

    Primula vulgaris - primevère acaule
    Calice à 5 lobes lancéolés-acuminés, velu-laineux, 
    divisés presque jusqu'au milieu et pratiquement aussi longs que le tube de la corolle 

    Corolle de 2 à 4cm, à 5 lobes échancrés
    5 étamines incluses, insérées vers le milieu ou le sommet du tube de la corolle
    Style à stigmate en tête parfois un peu saillant
    Primula vulgaris - primevère acaule  Primula vulgaris - primevère acaule


    Fruit (non observé)
    capsule ovale dépassant légèrement le tube du calice appliqué sur elle, s'ouvrant au sommet.

    Nombreuses graines

     
     

    Espèce protégée en Lorraine et Nord Pas-de-Calais

     
     

     

     

    « Erodium cicutarium - érodium à feuilles de ciguë - bec de grueFritillaria meleagris - fritillaire pintade »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Mars 2011 à 11:47
    Foise
    Très abondante dans le Jura et les Savoies et totalement absente en Côte d'Or...
    J'étais émerveillée de voir les talus tout fleuris de jaune lors de nos déplacements quand nous avons commencé à découvrir les balades en raquettes...
    2
    Lundi 28 Mars 2011 à 21:53
    Sylvaine
    J'en ai quelques pieds dans le jardin, je crois, à moins que ce ne soit de banales primevères des jardins très pâles.
    Comme j'en ai des tapis partout, elles s'hybrident entre elles.
    3
    Mardi 29 Mars 2011 à 19:16
    Cephalantera
    Bonsoir Danielle
    C'est currieux chez les primevères j'ai remarqué, quelque soit la couleur le coeur est toujours jaune.
    Bonne soirée, bises
    4
    Mercredi 30 Mars 2011 à 22:12
    Canardjaune
    Bonsoir : En ce moment c'est la reine des reines de mon jardin . Elles débordent de partout telles des mauvaises herbes joyeuses et pour mon plus grand plaisir . Mes amitiés et bonne soirée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :