• Polystichum setiferum - polystic à soies

     

     Polystichum setiferum (Forssk.) T.Moore ex Woyn 
    Syn. Aspidium aculeatum Sw. dans la flore de Coste
    Famille des Dryopteridaceae 

    Polystic à soies 


    Polystichum setiferum - polystic à soies

     

    Polystichum setiferum - polystic à soies


    Espèce qui croît aux des bords de ruisseaux, 
    des bois en pentes, à l'ombre, ou à découvert dans les régions les plus humides  

    Plus ou moins commune, 
    plutôt rare dans le centre et l'est du Bassin parisien, en Lorraine, en Alsace, dans le Jura,
    le nord des Alpes et en région méditerranéenne 
    voire absente dans la partie sud des Alpes.  

    Préfère les terres neutres ou à faible acidité, 

    jusqu'à 1300m.

     

    Taille : 40 à80 cm
    Fructification estivale

    Herbacée vivace polymorphe
    à souche courte et épaisse,
    e
    lle pousse en touffe circulaire

     

    Glossaire à l'usage des fougères

    Polystichum setiferum - polystic à soies

    Frondes arquées au feuillage vert mat, persistant, se renouvelant au printemps

    Polystichum setiferum - polystic à soies 

    Pétiole recouvert de nombreuses écailles,

    Polystichum setiferum - polystic à soies  Polystichum setiferum - polystic à soies
    Feuilles composées de plus de 25 paires de pennes* de près de 10cm

    Polystichum setiferum - polystic à soies

     Chaque penne*est composée à son tour d'une vingtaine de paires de pinnules pétiolées

    Chaque pinnule aux bords dentés se terminant par une soie,
    est pourvue d'une oreillette dirigée vers l'extérieur de la feuille 
     

    Polystichum setiferum - polystic à soies

     

      Fructification

    Polystichum setiferum - polystic à soies

    Les sores* sont disposés régulièrement de chaque côté de la nervure centrale

    ils possèdent une indusie peltée

    Polystichum setiferum - polystic à soies

     
     

    Protection et réglementation 
    au niveau régional, départemental et/ou préfectoral :
    Alpes-Maritimes, Alsace, Centre, Cher, Drôme, Eure-et-Loir,
    Franche-Comté, Indre-et-Loire, Isère, Loire, Loiret, Lorraine,
    Meurthe-et-Moselle, Provence-Alpes-Côte d'Azur 

     

    Mise à jour décembre 2018

     
     
    « Helleborus foetidus - hellébore fétideDaphne laureola - laurier des bois »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Février 2011 à 08:46
    Sylvaine
    J'aime beaucoup les fougères et malheureusement, malgré tous mes coins d'ombre sous les arbres, je ne peux en cultiver beaucoup à cause du PH du sol, trop alcalin pour beaucoup d'entres elles.
    Celle-ci est vraiment somptueuse avec ses belles frondes élégantes :)
    2
    Mercredi 9 Février 2011 à 09:39
    maty
    Celle la on la trouve souvent chez nous!
    3
    Mercredi 9 Février 2011 à 15:53
    Kristin
    une très belle fougère en tout cas...
    4
    Mercredi 9 Février 2011 à 21:35
    Canardjaune
    Bonsoir : Fougère bien présente en Charente en sous bois pentu . Bonne soirée
    5
    Vendredi 11 Février 2011 à 07:44
    Foise
    Tu en connais un bout sur les fougères... J'ai des images en réserve que je n'ai jamais déterminées complètement. C'est un vaste monde plein de pièges...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :