• Papaver somniferum - pavot somnifère

     Papaver somniferum
    Famille des Papaveraceae 

    Pavot somnifère 


    Papaver somniferum - pavot somnifère

    Papaver somniferum - pavot somnifère

    Espèce qui croît aussi bien dans les terrains cultivés que dans les friches, au bord des chemins, 
    il s'est naturalisé, çà et là 

    Taille : 30cm à 1,50m
    Floraison : mai à juillet

     
    Herbacée, annuelle, érigée, vert grisâtre 

    Tige creuse, peu rameuse, glabre, 
    sauf parfois au sommet des pédoncules floraux.

    Papaver somniferum - pavot somnifère
    Feuilles alternes, glauques, grandes, incisées, dentées, pétiolées pour les feuilles radicales   
    embrassantes pour les feuilles caulinaires*
    Papaver somniferum - pavot somnifère

     

     Papaver somniferum - pavot somnifère
    Inflorescence : fleur solitaire, lilas pâle ou blanche, à l'extrémité d'un très long pédoncule,
    2 sépales glabres, caducs

    Papaver somniferum - pavot somnifère Papaver somniferum - pavot somnifère
      Corolle large de 8 à 18cm en coupe formée de 4 pétales mauves, marqués d'une tache foncée à la base 

    Etamines à filets blancs, renflés en massue
    Papaver somniferum - pavot somnifère

     8 à18 stigmates sur un disque à lobes profonds, écartés, couronnant l'ovaire Papaver somniferum - pavot somnifère

     

    Papaver somniferum - pavot somnifère
    Fruit : 
    capsule subglobuleuse glabre 
    nombreuses graines

    Papaver somniferum - pavot somnifère

     

     
     

     
     
    « Globularia bisnagarica - globulaire allongéeGenista pulchella subsp. villarsiana - genêt de Villars »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Kri
    Mercredi 8 Juin 2011 à 13:57
    Kri
    Nos esprits ne sont pas endormis vus qu'ils se rencontrent ce jour :-))
    2
    Mercredi 8 Juin 2011 à 14:59
    Foise
    Finalement je me suis laissée emporter jusqu'à Annecy, la gare est moins éloignée de la médiathèque et vu ce qui tombe... et du coup j'ai la Wifi...
    C'est bien ce pavot là qui se semait au gré de sa fantaisie dans mon ex-jardin... Le seul reproche qu'il mérite c'est la brièveté de sa floraison... La capsule sèchée est parfaite dans un bouquet sec...
    Je vais bientôt publier une autre plante omniprésente dans mes vivaces et celle-là, pour moi, c'est "LA" mauvaise herbe !!! La peste à introduire dans le jardin de son pire ennemi...
    Assez plaisanté, il faut que je me replonge dans mes recherches... je n'avance pas... Verbascum, Gallium et Cie font de la résistance...
    3
    Jeudi 9 Juin 2011 à 07:49
    Superbe Danielle, je ne savais pas qu'il pouvait devenir si haut ! tous ces détails sont admirablement photographiés.
    Je suis contente d'être à nouveau connectée.. il en a fallu de la patience!
    bonne journée
    chatou
    4
    Jeudi 9 Juin 2011 à 21:39
    Marithé
    Ce pavot est très joli, tu en vois de belles choses en te promenant
    Bises
    5
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 09:16

    Que penserais-tu d'une espèce très semblable mais dont les sépales sont fortement garnis de poils raides ?  Autre divergence : les étamines sont très sombres. Je ne trouve pas de description détaillée de papavere somniferum subsp setigerum. Je précise que j'ai rencontré ses fleurs à Hyères dans une friche industrielle, elle se contentaient de fissures dans une surface goudronnée. Merci de ton attention. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :