• Impatiens parviflora - impatiente à petites fleurs

    Impatiens parviflora DC.
    Famille des Balsaminaceae

    Impatiente à petites fleurs


    Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs

    Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs

    Espèce originaire de Sibérie et du Turkestan,
    elle s'est naturalisée dans les bois, les haies, les chemins,
    dans l'Est, le Nord Est, le Centre, le Sud Ouest et çà et là, jusqu'à 800m


    Taille : 20 à 70cm
    Floraison : avril à octobre

     

    Herbacée annuelle, hermaphrodite
     

    Tiges dressées, ramifiées dans le haut


    Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs
    Feuilles alternes, longuement pétiolées, ovales, acuminées, dentées, à 1 ou 2 paires de glandes à la base du pétiole
    Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs  Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs


    Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs
    Inflorescence : grappe de 3 à 10 petites fleurs jaune pâle de 6 à 18mmImpatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs

    Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs  Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs
    Calice à 3 sépales, les 2 latéraux, verts, petits,
    le sépale inférieur (de la même couleur que les pétales) en forme de cornet se termine en éperon droit

    Corolle à 5 pétales, le supérieur libre, les 2 latéraux soudés par paires 
    Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs  Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs
    5 étamines soudées
    Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs


    Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs

    Fruit : capsule étroite s'ouvrant brutalement au moindre toucher, projetant les graines 

    Impatiens parviflora  -  impatiente à petites fleurs

     

     
     

     
     
    « Hylotelephium maximum = sedum telephium - grand orpinLapsana communis - lapsane commune »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Octobre 2015 à 08:43

    Ô! la belle inconnue!

    Bon WE!

    2
    Samedi 3 Octobre 2015 à 09:38

    Bonjour Danielle

    Une petite sauvageonne bien belle encore.

    @ Rép >>> Pour mes fleurs publiées hier, j'avais omis de mettre leur nom. La dernière est la terrible Berce du Caucase

    Bon WE

    3
    Samedi 3 Octobre 2015 à 17:12
    Très jolie fleur Danielle et bien détaillée. Bon week end et bises audoises. Chatou
    4
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 08:12

    Bonjour Danielle,  Je connaissais "ses cousines" mais pas celle-ci. Merci pour toutes ces précisions à son sujet. Des souvenirs de jeunesse, chez mes parents il y avait des impatiences hautes sur tiges avec des fleurs blanches et roses, un vrai régal de toucher les capsules de fruits qui fuyaient entre nos doigts au moindre frôlement. Bon dimanche

    5
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 14:55

    une belle inconnue

    6
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 18:49

    Bonsoir Danielle, effectivement c'est bien une balsamine, cette famille a vraiment les mêmes caractèristiques. Bonne semaine.

    7
    Mardi 6 Octobre 2015 à 15:34

    Je ne l'ai rencontrée qu'à Bellegarde, le long de la Valserine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :