• Himantoglossum hircinum - orchis bouc

    Himantoglossum hircinum (L.) Spreng. 
    Famille des Orchidaceae

    Orchis bouc


    Tarn et Garonne mi-juin 2013

    Espèce rare ou commune selon les régions,
    elle croît en pleine lumière, en terrain sec de préférence calcaire
    jusqu'à 800m

     

    Taille : 30 à 90cm
    Floraison : mai à juillet

    Herbacée vivace, hermaphrodite à gros tubercules ovales
     

    Tige dressée, très robuste, feuillée


    Lot et Garonne début juin 2010 

    Feuilles oblongues, vert clair, non maculées, dressées et engainantes
    Rosette basale 4 à 6 feuilles visibles dès le mois d'octobre, souvent flétries à la floraison
    Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc  Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc

    Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc

     

     

     

     

    Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc
    Inflorescence :
    épi de 10 à 30cm, dense, cylindrique,
    de 20 à 80 fleurs verdâtres et pourpres,
    à odeur désagréable

    Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc

    Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc  Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc
    Bractées herbacées, linéaires dépassant l'ovaire - 
    Sépales et pétales réunis en casque verdâtre strié de pourpre

    Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc

    Labelle trilobé, long de 5 à 6 cm, enroulé en spirale dans le bouton floral 
    2 lobes latéraux courts, ondulés - Lobe central très long, rubané, à l'extrémité fendue
    Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc

    Eperon très court
    Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc
     

     

    Himantoglossum hircinum  -  orchis bouc
    Fruit : capsule

       
       

    Espèce protégée en région Rhône-Alpes

       
       
    « Linum strictum - lin raideSimethis mattiazzii - siméthis à feuilles planes »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Juin 2013 à 08:40

    J'enrage chaque année quand je constate le passage de la tondeuse municipale sur ces orchidées et pas que sur celle-là !

    Cette année les p'tits singes, au fort, ont disparu avant même d'éclore. Même si je peux en voir à foison un peu plus haut, je déplore que l'on ôte aux personnes moins motivées la possibilité de découvrir ces plantes. 

    Avec ça on nous tient des discours sur la biodiversité !!! 

     

    2
    Jeudi 20 Juin 2013 à 09:05

    Ne m'en parle pas ! Tous les ans Jean-Louis les préserve sur le bord de route attenant le jardin en tondant tout autour et parce que nous connaissons le chauffeur de la DDE tout se passait bien, mais cette année, le sauvage qui est passé à tout rasé... il ne les avait pas vues !!! 

    3
    Jeudi 20 Juin 2013 à 17:57
    Cephalanteras

    Bonsoir Danielle, ces belles photos embellissent l'orchis bouc. Je n'en ai jamais vu autant que cette année.

    Bonne soirée.

    4
    Jeudi 20 Juin 2013 à 21:41

    J'en ai dans le jardin et j'aime le graphisme de cet orchis bouc mais je ne me souviens plus de son odeur désagréable, il faudra que j'aille sentir.

    Bises

    5
    Jeudi 20 Juin 2013 à 21:54

    Toutes celles que j'avais photographié sur ma dernière note ont été coupées ....quel gachis

    6
    Jean-Marie SPAETH
    Samedi 22 Juin 2013 à 22:59

    Une espèce que je n'ai jamais vu par chez nous, elle ne passe pourtant pas inaperçue!

    Jean-Marie

    7
    Samedi 29 Juin 2013 à 06:16

    Bonjour à vous tous,

    @Marithé, ce n'est pas non plus insupportable ! 

    @ Ingrid, elles ont subi le même sort que chez moi !!! toute une éducation à refaire... ou à faire !

    @ Jean-Marie, nous n'avons pas chez nous son "cousin", le  très beau H. robertianum qui ne passe pas inaperçu non plus !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :