• Gentianella campestris - gentiane champêtre

     Gentianella campestris (L.) Börner  
    Gentiana campestris dans la Flore de Coste
    Famille des Gentianaceae

    Gentiane champêtre 


    Gentianella campestris  - gentiane champêtre

    gentianellacampestrisb 


    Espèce qui croît dans les prairies
    et les pâturages montagneux
    de presque toute la France

    entre 400 et 2400m

    Taille : 2 à 30cm

    Floraison : mai à octobre


    Herbacée bisannuelle, hermaphrodite,
    à racine grêle

     

    Tige dressée, anguleuse, simple ou rameuse,
    peu feuillée



    Feuilles ovales-lancéolées à 3 - 5 nervures, l
    es radicales spatulées en rosette, les suivantes opposées, caulinaires

    Gentianella campestris  - gentiane champêtre

     gentianellacampestrisc

    Inflorescence :
    cyme bipare* de fleurs pédicellées, longues de 2 à 3cm, violettes, parfois blanches

    Gentianella campestris  - gentiane champêtre

    Calice à 4 sépales inégaux, les 2 externes plus grands recouvrant les internes 

    Gentianella campestris  - gentiane champêtre  Gentianella campestris  - gentiane champêtre
    Corolle en cloche frangée à la gorge
    4 lobes courts, entiers, ovales-obtus
    Gentianella campestris  - gentiane champêtre  Gentianella campestris  - gentiane champêtre

    4 étamines incluses  -  style à 2 stigmates
    Gentianella campestris  - gentiane champêtre

     

    Fruits : capsule à peine stipité* (non observé) 

     

     
     

    Espèce protégée en Basse-Normandie, Bretagne, Limousin

     
     
    « Anemone hepatica = Hepatica nobilis - hépatique nobleIris lutescens - iris jaunâtre »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Novembre 2011 à 06:29
    Foise
    En général elles sont plus sombres par ici. Cette année elles étaient particulièrement abondantes et les touffes très fournies en fleurs et bien tu sais quoi ? Je n'ai pas fait de photos !!!
    2
    Samedi 26 Novembre 2011 à 07:03
    Foise
    http://monerbier.canalblog.com/archives/2009/09/23/15167724.html
    Je ne peux pas refaire mes messages chaque fois que je retrouve des floraisons exceptionnelles. J'ai bien l'intention de retourner dans ces endroits l'an prochain tant en Tarentaise qu'en Haute-Maurienne pour d'autres espèces.
    3
    Samedi 26 Novembre 2011 à 10:27
    Marcel
    ça faisait un petit temps que je n'étais pas passé :-(, et je vois que "l'encyclopédie" s'est bien enrichie, un vrai travail de fourmi.
    Et avec les index, quelle facilité quand on veut faire une recherche. Félicitations et bonne continuation.
    4
    Samedi 26 Novembre 2011 à 18:34
    Cephalantera
    Bonsoir Danielle, cette fleur est une beauté aussi bien en rose qu'en blanche.
    Bon WE
    5
    Dimanche 27 Novembre 2011 à 18:00
    Magnifique fleur et je vais peut-être paraître ignorante mais tant pis je me lance ... est-ce avec ses racines qu'était fabriquée la liqueur ?
    Bon je vois que tu voudrais bien avoir les mêmes lunettes de soleil que la Syrphe rayée hi hi
    bonne soirée Danielle
    chatou
    6
    Nadine D
    Vendredi 13 Juillet 2012 à 16:41
    Nadine D
    Après avoir admiré ces belles gentianes je me permets de répondre à la question à propos des liqueurs. Elles sont fabriquées à partir de la grande gentiane qui a des fleurs jaunes et est beaucoup plus haute. Danielle nous la présentera peut-être prochainement...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :