• Erysimum cheiri - giroflée des murailles

    Erysimum cheiri (L.) Crantz
    Syn. Cheiranthus cheiri dans la flore de Coste
    Famille des Brassicaceae

    Giroflée des murailles


    Erysimum cheiri  -  giroflée des murailles


    Erysimum cheiri  -  giroflée des murailles

    Espèce commune, naturalisée,
    ça et là dans toute la France,
    sur les murs et les rochers calcaires,
    jusqu'à 700m

     

    Floraison : mars à juin
    Taille : 20 à 60cm

    Herbacée hermaphrodite,
    bisannuelle ou vivace,
    à poils appliqués

    Tige dressée, rameuse, anguleuse, presque ligneuse à la base 
    Feuilles alternes, courtement pétiolées, entières, lancéolées-aigues
      





    Inflorescence : racème simple allongé de fleurs jaunes ou brunes, odorantes

     


    Calice à 4sépales dressés, les latéraux bossus à la base, un peu plus courts que les pédicelles

    Corolle de 20 à 25mm, à 4 pétales libres à limbe entier
    6 étamines dont 4 grandes et 2 plus courtes ou manquant quelquefois
    Style à stigmates bilobés à lobes arrondis divergents 

     


    Fruit : silique longue de 25 à 75mm dressée, tétragone, à bec court

       
       

    Attention ! toute la plante est toxique 

     


       
       

      

     

    « Saxifraga tridactylites - saxifrage tridactyle - saxifrage à trois doigtsVeronica polita - véronique luisante »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Ch*
    Lundi 22 Avril 2013 à 10:49

    Est-ce la même que la giroflée des jardins ? je ne savais pas qu'elle était toxique!

    A+ CH*

    2
    Jean-Marie SPAETH
    Lundi 22 Avril 2013 à 12:22

    C'est une plante que je n'ai jamais rencontrée, pourtant le milieu dans lequel je me promène  se prêterait à ce qu'elle y pousse, collines calacaires de la Gardiole.

    3
    Lundi 22 Avril 2013 à 21:31

    Je l'aime par son odeur....à Beaumont du périgord,entre les rochers on voit cette fleur partout

    4
    Jeudi 25 Avril 2013 à 17:45

    C'est une fleur que j'aime beaucoup de par son parfum et sa facilité à pousser dans très peu de terre.

    J'ai vu pour la première fois au jardin (2003) un pied de cette fleur au milieu d'un fouillis (aujourd'hui la rocaille) j'ai ramassé les graines, les ai semées et aujourd'hui il y en a partout au jardin.

    Bises

    5
    Samedi 27 Avril 2013 à 08:40

    Bonjour à toutes et tous, merci de vos visites et commentaires

    @Christianne, dans les jardins ce sont plus des hybrides que la plante type, qui préfère la rocaille à la terre des jardins, lorsqu'elle ne s'y plait pas elle fait le mur ! Je ne savais pas qu'elle était toxique, je l'ai appris en préparant ce billet 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :