• Daphne cneorum - daphné camélée

    Daphne cneorum L.
    Famille des Thymelaeaceae

    Daphné camélée

    Daphne cneorum  -  daphné camélée

    Fargues/Ourbise (47) mi-avril 2014
    Daphne cneorum  -  daphné camélée

    Espèce qui croît dans les pelouses,
    les rocailles et les lieux sablonneux, entre 200 et 2000m

     

    Taille : 5 à 40cm
    Floraison : avril à août

    Sous arbrisseau hermaphrodite,
    à port étalé et à feuillage persistant

    Tiges grêles, rougeâtres
    Rameaux pubescents et densément feuillés au sommet
    Feuilles glabres, coriaces, petites (1 à 3cm), oblongues ou linéaires-spatulées, uninervées

    Tiges grêles, rougeâtres
    Daphne cneorum  -  daphné camélée


    Rameaux pubescents et densément feuillés au sommet

    Feuilles glabres, coriaces, petites (1 à 3cm), oblongues ou linéaires-spatulées, uninervées

    Daphne cneorum  -  daphné camélée

    Daphne cneorum  -  daphné camélée

    Daphne cneorum  -  daphné camélée

    Daphne cneorum  -  daphné camélée
    Daphne cneorum  -  daphné camélée  Daphne cneorum  -  daphné camélée
    Inflorescence : grappe terminale de 6 à 10 fleurs roses parfuméesDaphne cneorum  -  daphné camélée
    Bractées foliacées
    Périanthe à tube pubescent, à 4 lobes ovales 2 à 3fois plus courts que le tubeDaphne cneorum  -  daphné camélée
    8 étamines insérées dans le tube sur 2 rangs  -  1 style courtDaphne cneorum  -  daphné camélée


    Fruit : baie ovoïde, jaunâtre-orangée, monosperme 
    (non observé ce jour là)
     
     

    Espèce protégée en Lorraine, Rhone-Alpes, Bourgogne, Franche-Comté, Pyrénées-Atlantiques

     
     

     

    « Veronica arvensis - véronique des champsPlatanthera chlorantha - orchis verdâtre »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Mai 2014 à 16:55

    C'est ravissant Danielle et comme toujours tu nous fais de belles présentations.

    Bonne soirée et bonne semane

    bisous très venteux de l'aude

    chatou

     

     

    2
    Jeudi 22 Mai 2014 à 06:27

    Bravo, pour les étamines dans le tube !  Je n'aurais pas songé à pratiquer une intervention "chirurgicale" pour cette espèce.

    Si tu as 2 minutes, pourrais-tu jeter un oeil sur une page qu'un visiteur, abonné à Elkablog m'a indiquée pour déterminer une plante vue dans une falaise des Pyrénées. 

    Tu trouveras l'adresse dans les commentaires du géranium à feuilles rondes réédité récemment. Merci. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :