• Corrigiola littoralis - corrigiole des grèves

    Corrigiola littoralis L.
    Famille de Caryophyllaceae*

    Corrigiole des grèves

    Espèce présente dans les lieux sablonneux et humides dans presque toute la France
    jusqu’à 700m

     

    Taille : 10 à 30cm de long

    Floraison : juin à septembre

     

     

    Herbacée annuelle, hermaphrodite, glauque, glabre, étalée
     

    Tiges grêles, souvent rougeâtres couchées puis ascendantes

     

    Feuilles alternes, atténuées à la base, linéaires ou oblongues-lancéolées 

    Rameaux florifères feuillés (à l’inverse de C telephiifolia)
    Stipules petites et membraneuses




    Inflorescence : grappes axillaires et terminales de petites fleurs blanches pédicellées

      

    Calice à 5 sépales ovales-obtus, verts à bords blancs scarieux
    Corolle à 5 pétales libres aussi longs que les sépales
    5 étamines -Style trifide à 3 stigmates



     

    Fruit : capsule ovoïde, trigone, indéhiscente, à une graine
    (non observé)

     
     

    Histoire de famille !
    Caryophyllaceae ou Molluginaceae ???

    Les sites Tela Botanica, Floralpes, Canope-ac-besancon, classent le genre Corrigiola dans les Molluginaceae

    Les livres Flora Gallica, Flore de la France méditerranéenne, le mentionnent dans les Caryophyllaceae

    « *Le genre Corrigiola a parfois été classé dans les Molluginaceae mais les données phylogéniques le place plus près des Caryophyllaceae (source Flora Gallica)

    « Plus près » serait-il synonyme d’évidence ?

     
     
    « Verbascum densiflorum = Verbascum thapsiforme - verbascum à fleurs densesSymphyotrichum x salignum - Aster x salignus - aster à feuilles de saule »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Septembre à 13:57

    Bpnne idée !  Et si on se mettait à pointer les contradictions, les incohérences et autres flous qui mettent nos neurones au supplice ? 

    Mieux que ça : on pourrait  fonder la ligue des botanistes autodidactes en colère 

      • Mardi 25 Septembre à 10:02

        C'est suffisamment compliqué de suivre l'évolution des nouvelles données, si en plus nos références botaniques ne se mettent pas au diapason !!!  comment suivre ?

        Tu as raison, cherchons un sigle, un slogan... yes bad beurk

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :