• Cirsium erisithales - cirse glutineux

    Cirsium erisithales (Jacq.) Scop
    Famille des Asteraceae

    Cirse glutineux


    Cirsium erisithales  -  cirse glutineux

    Cirsium erisithales  -  cirse glutineux

    Espèce qui croît dans les bois frais, mégaphorbiaies, d’Auvergne, Lozère, Velay, Forez, Haute-Loire, Ardèche,
    Alpes Maritimes, Jura, 
    entre 400 et 1800m

     

     

    Taille : 50 à 150cm
    Floraison : juillet à septembre

     

    Herbacée vivace, hermaphrodite,
     

    Tige dressée, non ailée, rameuse et presque nue au sommet

    Cirsium erisithales  -  cirse glutineux
    Feuilles alternes, glabressantes,
    Les inférieures subpennatiséquées *
    Les caulinaires sessiles, embrassantes à larges oreillettes, profondément divisées, à lobes opposés et dentés, étalésCirsium erisithales  -  cirse glutineux


    Cirsium erisithales  -  cirse glutineux

    Inflorescence : racème de 2 à 5 capitules inclinés, longuement pédonculés, de fleurs jaunes

    Cirsium erisithales  -  cirse glutineux

    Cirsium erisithales  -  cirse glutineux
    Involucre subglobuleux à bractées glutineuses, linéaires-lancéolées, atténuées en pointe réfléchie
    Fleurs toutes tubuleuses, corolle à 5 dents
    Cirsium erisithales  -  cirse glutineux  Cirsium erisithales  -  cirse glutineux

    Etamines soudées en tube par les anthères au milieu duquel passe le styleCirsium erisithales  -  cirse glutineux


    Cirsium erisithales  -  cirse glutineux

    Fruit : akène surmonté d’un pappus à soies blanchâtres, plumeusesCirsium erisithales  -  cirse glutineux

     
     

       Espèce protégée en Rhône-Alpes

     
     

     

    « Senecio cacaliaster - séneçon fausse cacalieVerbascum blattaria - molène blattaire »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Août 2015 à 09:37

    Tu me fais revivre mon bref séjour dans le Cantal, de page en page. 

    2
    Vendredi 28 Août 2015 à 09:48

    C'est la dernière page, avec en fond le Puy Mary et le Pas de Peyrol. J'ai bien d'autres images, mais pas en quantité et en qualité suffisantes pour d'autres billets... il faudra y revenir

    3
    Vendredi 28 Août 2015 à 10:01

     Il m'avait semblé reconnaître les pentes du Pas de Peyrol, j'ai nommé cet endroit Buron d'Eylac. C'est sur la commune de la Claux ? je ne savais pas.

    Je suis montée d'Aurillac où j'avais dormi au camping municipal et j'ai rejoint celui de Murat. J'ai pu faire encore une petite exploration le lendemain mais le surlendemain je n'ai eu que le temps de plier avant que des averses torrentielles me renvoient à mes pénates.  

     

    4
    Vendredi 28 Août 2015 à 11:28

    C'est justement là ! presque en face du Buron d'Eylac, à cet endroit les communes de Lavigerie et La Claux se disputent la route, d'après Google Maps, dont je me sers pour retrouver les communes des lieux visités. 

    5
    Samedi 29 Août 2015 à 08:34

    Bon week end!

    6
    Dimanche 30 Août 2015 à 15:34

    Je découvre ce cirse et j'ai appris un nouveau mot  botanique : pappus .

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :