• Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge

      

    Cephalanthera rubra (L.) L.C.M. Richard 1817 
    Famille des Orchidaceae 

    Céphalanthère rouge   


    Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge

     Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge

     

    Espèce plus ou moins commune suivant les régions, elle croît en sol calcaire dans les bois sec et coteaux pierreux, jusqu’à 1800m
     

    Taille : 20 à 60cm
    Floraison : mai à juillet.

     

    Herbacée vivace hermaphrodite


    Tige dressée, grêle, poilue, pubescente dans la partie supérieure

     

     

     

    Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge
    Feuilles lancéolées, pliées en carène, 2 à 4 fois plus longues que les entrenoeuds


    Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge
    Inflorescence : épi lâche de d'une vingtaine de fleurs pubescentes, rose vif

    Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge 
    Bractées herbacées aussi longues ou plus longues que l'ovaire 
     Divisions du périanthe ovales-lancéolées, acuminées, à peine plus longues que le labelle 

    Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge
    Sépales latéraux étalés

    Sépale dorsal formant casque avec les pétales
    Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge

     Labelle blanc acuminé bordé de rose, marqué de crêtes sinueuses jaunâtres
    Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge

     


    Cephalanthera rubra - céphalanthère rouge

    Fruit : capsule tordue, vellue-glanduleuse

     
     

    Espèce protégée dans les régions suivantes : Aquitaine, Auvergne, Centre, Champagne-Ardenne, Haute-Normandie, Ile-de-France, Pays de Loire

     
     
    « Catananche caerulea - cupidone bleueBituminaria bituminosa - trèfle bitumineux »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Juin 2010 à 00:49
    Une autre Cephalantera que je suis bien contente de connaître, je ne connais que la longilofia. Elle ne lui ressemble pas du tout.
    Bonne nuit Danielle
    chantal
    2
    Mardi 22 Juin 2010 à 19:04
    Cephalantera
    Bonsoir Danielle
    Superbes photos de rubra, mon rêve c'est de la rencontrer. mais dans le Lot et Garonne, je n'en ai jamais vu.
    Bonne soirée
    3
    Mardi 22 Juin 2010 à 23:12
    Bonsoir Danielle, j'espère que tu la trouveras l'Epeire des bois.. la femelle est plus grosse donc plus facile à voir. Je la guette!
    Ce sera long jusque l'année prochaine ...pour voir l'autre Cephalantera!! lol
    douce nuit
    chantal
    4
    Vendredi 25 Juin 2010 à 06:06
    Foise
    Je n'en ai pas encore vu cette année, hier c'est dans un secteur acide que j'ai crapahuté...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :