• Antirrhinum majus subsp. latifolium - muflier à larges feuilles

    Antirrhinum majus subsp. latifolium
    Syn : Antirrhinum latifolium
    Famille des Plantaginaceae († Scrophulariaceae)

    Muflier à larges feuilles

     


    Espèce présente sur les rochers,
    les pelouses rocailleuses, les lieux arides,
    en Roussillon, dans les Corbières,
    les Pyrénées, en Provence, Dauphiné
    et jusqu’en Savoie,

    jusqu’à 1800m

     

    Taille : 30 à 80cm
    Floraison : juin à août



    Herbacée vivace, hermaphrodite,
    velue glanduleuse,
    à souche sous-ligneuse

     



       
    Tige dressée, simple, velue
    Feuilles entières, opposées ou alternes, pétiolées, ovales ou ovales-lancéolées, obtuses, pubescentes





    Inflorescence : grappe terminale de fleurs jaunes à courtes bractées

    Pédicelle le plus souvent plus long que le calice et les bractées
    Calice à 5 lobes, velu-glanduleux, largement ovales-obtus, 4 à 5 fois plus court que la corolle

     
    Corolle de 3 à 4cm, à tube large renflé-bossu à la base, à gorge complètement fermée, bilabiée
    lèvre supérieure bifide,lèvre inférieure étalée, trilobée, munie d'un palais saillant bilobé, barbu, fermant la gorge
     

     

    4 étamines didynames - 1 style filiforme à stigmate en massue
      



    Fruit : capsule ovale, poilue, plus longue que le calice

     

     
     

     
     
    « Veronica beccabunga - véronique des ruisseauxLimoniastrum monopetalum - limoniastre monopétale »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Janou
    Mercredi 14 Février à 08:28

    Merci pour les photos des mufliers, un souvenir d'enfance, avec le pouce et l'index, je m'amusais à ouvrir et fermer!

    bisous

    Janou

      • Mercredi 14 Février à 11:15

        Nous avons eu les mêmes réflexes ! 
        Merci Janou de vos visites
        Danielle

    2
    Mercredi 14 Février à 08:51

    Ces mufliers abondent sur les coteaux ensoleillés qui dominent le vignoble près de chez moi. Il me semble qu'ils ont des feuilles moins longues, moins étroites et plus obtuses que les tiens.

    J'avais fait quelques photos de muflier rose à la gare de Moissac... Ceux-là je ne les rencontre pas à l'état sauvage en Savoie...  J'ai dû attendre longtemps pour terminer le dossier. 

      • Mercredi 14 Février à 11:26

        J'ai d'autres feuilles plus ou moins larges... 

        Chaque fois que nous passons par Moissac j'ai le plaisir de constater que ceux poussant dans le mur de soutènement de la gare sont toujours présents

      • Jeudi 15 Février à 10:00

        Et du coup, tu penses à moi !!! 

      • Jeudi 15 Février à 10:15

        Ben oui bien sûr !!!

    3
    Jeudi 15 Février à 08:04

    Bonjour Danielle, Une plante et des fleurs bien agréables, j'aime à en croiser dans les vieux murs, elles sont belles, même dans un environnement pauvre. Bonne journée. Merci pour ce partage

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :