• Anthericum liliago - phalangère à fleurs de lis

    Anthericum liliago L.
    Syn. Phalangium liliago dans la flore de Coste
    Famille des Asparagaceae

    Phalangère à fleurs de lis


    Anthericum  liliago  -  phalangère à fleurs de lis

     

     

    Espèce plus ou moins commune
    dans les coteaux, les bois clairs, les buissons
    dans presque toute la France,
    plus rare dans le Nord 

    jusqu'à 1800m


    Taille : 20 à 60cm

    Floraison : mai à juillet

    Herbacée vivace hermaphrodite, glabre,
    à rhizome court


    Tige dressée, cylindrique, simple ou à 1-2 rameaux

     

    Feuilles toutes radicales, linéaires,
    planes ou canaliculées,
    égalant presque la tige

     

    Anthericum  liliago  -  phalangère à fleurs de lis
    Inflorescence : longue grappe lâche, simple, de fleurs blanches de 30 à 40mm

    Anthericum  liliago  -  phalangère à fleurs de lis
    Bractée lancéolée-acuminée plus courte que le pédicelle dressé 
    Périante à 6 tépales oblongs trinervés, étalés en étoile
    Anthericum  liliago  -  phalangère à fleurs de lis  Anthericum  liliago  -  phalangère à fleurs de lisEtamines 2fois plus courtes que le périanthe - Style arqué ascendant
    Anthericum  liliago  -  phalangère à fleurs de lis
     


    Anthericum  liliago  -  phalangère à fleurs de lis
    Fruit : capsule ovale s'ouvrant par 3 valves, à graines anguleusesAnthericum  liliago  -  phalangère à fleurs de lis

     
    Espèce protégée dans les régions et départements suivants :
    Centre, Pays de Loire, Champagne-Ardenne, Ile de France, Gers, Creuse, Haute-Vienne
       
       

       
       

     

     

    « Argyrolobium zanonii - argyrolobe de Zanon - cytise argentéOrnithopus perpusillus - ornithope délicat »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Juillet 2013 à 22:42

    Très, très joli, mais je ne reconnais pas trop la fleur de lys !

    Bon dimanche Danielle

    bises audoises

    chatou

    2
    Mardi 16 Juillet 2013 à 16:05

    Je me suis aperçue récemment que cette espèce, assez commune, était davantage protégée que le lys de St  Bruno, étonnant, non ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :