• Limodorum abortivum (L.) Sw.
    Famille des Orchidaceae

    Limodore à feuilles avortées


    Limodorum abortivum  - limodore à feuilles avortées

    Limodorum abortivum  - limodore à feuilles avortées

    Espèce saprophyte
    (parasite sur les racines des arbres)
    présente dans les clairières plutôt calcaires,
    dans presque toute la France,
    jusqu’à 1800m

     

     

    Taille : 20 à 80cm
    Floraison : mai à juillet

     

    Herbacée vivace, hermaphrodite,
    glabre, sans chlorophylle*

    *Parmi les orchidées hétérotrophes ou saprophytes elle est une de celles où la chlorophylle n'a pas tout à fait disparu, la chlorophylle résiduelle est masquée par les pigments violets la plupart du temps.
    Merci à Laure pour cette précision,
    voir son commentaire
     

     

    Tige dressée, simple, robuste


    Feuilles réduites à des écailles engainantes

    Limodorum abortivum  - limodore à feuilles avortées


    Limodorum abortivum  - limodore à feuilles avortées

    Inflorescence :
    long épi simple, lâche, de fleurs violettes à stries plus foncées, ne s’ouvrant pas toujours entièrement

    Bractées égalant l’ovaire

    Limodorum abortivum  - limodore à feuilles avortées

    Périanthe à 6 divisions conniventes, lancéolées :

    Sépale dorsal surplombant le gymnostème
    2 sépales latéraux étalés à l’horizontale
    2 pétales intérieurs plus petits
    1 labelle articulé, un peu plus court que les autres pièces, dirigé en avant, rétréci vers la base,
    la partie basale (hypochile) oblongue ou ovoïde concave,
    la partie pendante (épichile) en gouttière, à marges crénelées, prolongé par un éperon

    Éperon en alêne dirigé vers le bas, aussi long que l’ovaire
    Limodorum abortivum  - limodore à feuilles avortées  Limodorum abortivum  - limodore à feuilles avortées

    Gymnostème très développé, 2 pollinies sessiles

    Limodorum abortivum  - limodore à feuilles avortées


    Limodorum abortivum  - limodore à feuilles avortées

    Fruit : capsule

     
     

    Espèce protégée en Bourgogne, Centre, Franche-Comté, Limousin, Lorraine, Pays de Loire, Picardie
     
     

    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires